AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit sans lumière [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Age du personnage : 28
Deutschmarks : 29833

Feuille de personnage
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Nuit sans lumière [libre]   Dim 12 Sep - 23:38

La nuit, loin des lumières - pluie fine.

Au parc Montsouris, pour l'instant désert, Sambre ferme les yeux : ce soir il ne joue pas.

Il écoute.

Les gouttes qui s'égrainent, ici, ont un timbre spécial – et Sambre, quand il pleut, vient apprécier leur voix.

Dans une poche à l'abri, la marchandise. Il l'écoulera tout à l'heure, plus tard dans la nuit – dans les ombres épaisses de quelques ruelles - là où les crocs découverts tiennent parfois lieu d'arguments.

Mais Sambre, pour l'instant, n'est ni dealer ni pianiste. Juste auditeur de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur du Secteur des Plasirs

avatar

Age du personnage : 32
Deutschmarks : 30402

Feuille de personnage
Réputation:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Nuit sans lumière [libre]   Jeu 23 Sep - 3:28

Et dans ce concerto privé que la ville offrait aux tympans de Sambre, un bruit régulier vint brouiller le calme tempo des gouttes éclatantes. Le cuivre suave de leur éclat mat était dérangé par la répétition d’une percussion plus lourde et plus nette. Le pianiste leva la tête sur l’ombre qui troublait la clarté pâle du lampadaire : un inconnu, un garçon qui avait lui aussi décidé de sortir par ce temps de pluie.

Ses yeux étaient d’un vert étonnant et surtout fluorescent, à la lumière de l’obscur astre. Il observa Sambre un court instant, puis il cala sa canne, sous le bras qui la portait à bout de main, et plia son ombrelle.

Ce pendant quoi il rehaussa les cordes :

« Vous tombez bien, mon ami » Il avait fini de manœuvrer : « Mon bras fatigue, et j’avais justement besoin qu’on me porte mon parapluie. » Et il le tendit au rouquin, sans plus de manière, à peine un fin sourire, luisant au creux de ses yeux vénéneux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nuit sans lumière [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris 44 :: Sud Est :: 
QUARTIER MONTSOURIS
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit